Skip to main content
Il semble que vous utilisez Internet Explorer 11 ou une version antérieure. Ce site Web fonctionne mieux avec les navigateurs modernes tels que les dernières versions de Chrome, Firefox, Safari et Edge. Si vous continuez avec ce navigateur, vous pouvez vo

Guide - Gestion des données de la recherche

Définitions

+ Qu'est-ce que les données de la recherche?

Les données issues de la recherche comprennent les observations sur le monde qui sont utilisées, d’une part, comme sources principales d’appui à la recherche scientifique et technique, à la recherche dans les domaines des sciences humaines et à la recherche-création et, d’autre part, comme une preuve dans le cadre du processus de recherche.

Elles peuvent prendre différentes formes. Par exemple :

  • Des sources primaires qui soutiennent des projets de recherche, des études académiques ou des travaux artistiques;

  • Elles peuvent être utilisées comme preuve pour valider des résultats;

  • Elles peuvent prendre la forme de données expérimentales, de données d'observation, de données opérationnelles, de données de tiers, de données du secteur public, de données de suivi, de données traitées ou de données réutilisées;

  • Tout autre contenu numérique et non numérique a le potentiel de devenir des données de recherche.

Données de la recherches

+ Qu'est-ce que la gestion des données de recherche (GDR)?

La GDR est l'ensemble des processus appliqués tout au long du cycle de vie d'un projet de recherche pour guider la collecte, la documentation, le stockage, le partage et la préservation des données de recherche. Cela se traduit par l’organisation des données lors de la collecte, l’enregistrement et le stockage sécuritaires, l’utilisation des meilleures méthodes de préservation et le partage de façon éthique, des étapes qui font toutes parties de la gestion des données de recherche. Afin d’y arriver, un plan de gestion des données (PGD) est nécessaire.

submergé de données

Principes de la GDR

+ Principes FAIR

« Aussi ouvert que possible, aussi fermé que nécessaire »



  • Sauvegarde et stockage sécuritaire des données de recherche tout au long du projet
  • Organisation et nommage de fichiers compréhensibles et logiques
  • Métadonnées détaillées associées aux données (utilisation des standards existants comme Dublin Core étendu, IPTC, etc.
  • Utilisation d'un vocabulaire contrôlé disciplinaire (thésaurus, lexique, ontologies, etc.)
  • Utilisation de formats ouverts et non propriétaires
  • Utilisation d'identifiants uniques et pérennes (ex. DOI)
  • Dépôt des données dans un entrepôt de données en vue d'en faire le partage
  • Dépôt des données dans une plateforme d'archivage pérenne (pour la réutilisation à long terme)
  • Choix d'une licence de réutilisation (ex. CreativeCommons)

Pourquoi gérer ses données de recherche?

+ Quels sont les risques d'une mauvaise gestion des données?

 

Une bonne gestion des données de la recherche peut aider à prévenir plusieurs problèmes tels :

  • Perte ou vol de données;

  • Communication non autorisée de renseignements sensibles (problèmes de sécurité des données);

  • Transfert de données impossible entre collaborateurs;

  • Données illisibles après un certain temps.

  • Absence de planification sur des utilisations futures lors de la rédaction du consentement des participants: Données devront être détruites à la fin de la période initialement prévue

+ Quels sont les avantages d'une bonne gestion?

+ Quelles sont les obligations quant à la gestion des données de recherche?

Un nombre croissant d’organismes de financement de la recherche et de publications scientifiques demandent aux chercheuses et aux chercheurs de gérer leurs données de recherche de manière exemplaire, de les conserver et de les rendre accessibles dans la mesure du possible.

 

Politiques canadiennes sur la GDR

Le Plan d'action national du Canada pour un gouvernement ouvert 2018-2020 décrit le développement et l'adoption des politiques, des lignes directrices et des outils pour soutenir la gestion efficace des données scientifiques.

Les trois organismes subventionnaires du gouvernement fédéral (IRSC, CRSNG et CRSH) ont adopté une politique sur la gestion des données numériques qui décrit les attentes et les responsabilités en matière de gestion des données produites grâce aux fonds publics. L'élaboration de plans de gestion de données peut aider à répondre à ces attentes et responsabilités.