Skip to main content

Énoncé du travail

La sécurité alimentaire et l’industrie de l’alimentation au Canada : la responsabilité sociale des entreprises et problèmes éthiques

S’alimenter est une nécessité et l’ONU reconnait l’alimentation comme un droit universel. Le Canada et le Québec sont des signataires de cette convention.  Or depuis de nombreuses années, l’industrie de l’alimentation génère de nombreux questionnements juridiques, déontologiques et éthiques quant aux incidences environnementales et sociales de ses activités.

Chaque étape de la chaîne d’approvisionnement alimentaire peut avoir des incidences considérables sur l’environnement, la qualité des produits ou le traitement équitable des travailleurs à travers le monde : la production des matières premières, la distribution, la transformation, la mise en marché et la gestion des surplus autant par les commerçants que les consommateurs. Pour votre introduction, vous devez vous référer à la définition de la sécurité alimentaire et de l’insécurité alimentaire.  Par le fait même, vous pouvez faire un état de situation soit sur le plan mondial ou national.

Ce travail comporte 3 parties : 

Partie 1 : vous devez choisir un produit alimentaire et comme un enquêteur en remonter, en décrire la chaîne d’approvisionnement et soulever les problèmes éthiques qu’il entraîne à notre insu.

Partie 2 : il vous faut cibler une (ou plusieurs) entreprise qui semble avoir fait des efforts pour atténuer ses impacts négatifs sur l’environnement et la société.  Vous devez également expliquer pourquoi elle est exemplaire en plus de ses répercussions positives.

Partie 3 : vous constaterez que plusieurs articles très récents (juillet, août, septembre 2020) mentionnent que l’ONU évalue à quelque 132 millions de personnes supplémentaires qui pourraient souffrir de la faim cette année (2020) en raison de la pandémie. À quel niveau la Covid-19 perturbe-t-elle la sécurité alimentaire mondiale ? Pourquoi ? Quelles sont les populations les plus touchées ? Est-ce qu’il y a des solutions à court terme pour éviter un tel désastre social et humain ?

En guise de conclusion vous devez résumer votre travail et faire un lien avec les éléments abordés lors de votre introduction.

Pour réaliser ce travail, vous devez vous appuyer sur au moins 3 articles trouvés dans des revues avec comité de lecture (RAC). Vous trouverez ces revues dans les différentes bases de données de l’UQAC. Avec votre adresse courriel (identifiantcourt@etu.uqac.ca) et votre mot de passe (identique à votre portail étudiant ou à votre compte Moodle), vous pourrez accéder aux ressources électroniques détenues par la bibliothèque.

Règles de présentation : 

L'ensemble du travail devra comporter environ 12 à 15 pages. Pages liminaires (page de présentation, table des matières, bibliographie, annexes) non comprises.

Les références et les renvois dans le texte (auteur, date) devront être présentés selon les règles reconnues dans le domaine des sciences administratives.  Ces règles peuvent être consultées sur le site suivant : https://bibliotheque.uqac.ca/administration/citer-admin

Il s’agit d’un travail individuel. Il devra comprendre une introduction, les trois parties susmentionnées, et une conclusion. La qualité et la clarté ainsi que la correction de l’écrit sont de mise. Ce travail compte pour 30 % de la session. La propriété intellectuelle devant être respectée, les textes cités devront l’être avec guillemets et les références aux auteurs apparaître clairement.

Le travail devra être déposé le 11 décembre 2020 (avant minuit) sur Moodle.