Skip to main content
À l’usage des étudiants et étudiantes des programmes de lettres et de linguistique de 1er, 2e et 3e cycles. Auteurs: Jacques-B. Bouchard, Jean-Guy Hudon et Thomas Lavoie

La citation courte

La citation courte qui, par convention, comporte trois lignes ou moins, est intégrée au texte, entre guillemets français ( « » ), et est suivie soit de l’appel de note, soit de la référence entre parenthèses (selon le style choisi[1]). Si l’on décide d’omettre une partie de la citation parce qu’elle est trop longue, on utilise les points de suspension entre crochets ( […] ).

Exemple

Ce qu'il a été constaté « chez l'homme par rapport aux autres êtres vivants est une inversion du rôle du cerveau. Alors que la cerveau [sic] était jusque-là au service de l'organisme, l'hominisation est caractérisée par une autonomisation du cerveau qui […] devient l'instrument de contact avec le monde […]. »


Attention !

Vous devez obligatoirement mettre entre guillemets français les citations tirées des textes que vous consultez sans en changer un seul mot. Si, pour une question de fluidité, vous changez une lettre ou un mot de la citation, vous devez obligatoirement mettre celle-ci ou celui-ci à l’intérieur de crochets [ ]. C’est de cette manière que le lecteur reconnaît les parties modifiées d’une citation. Les termes douteux que l’on repère dans la citation (fautes, coquilles, etc.), doivent être suivis de l’adverbe sic, « ainsi », entre crochets [sic].


[1] L’étudiant peut se référer à des styles bibliographiques reconnus et acceptés par les professeurs de l’Unité d’enseignement en études littéraires : https://mondiapason.ca/fichiers/OutilBibliographique/#