Skip to main content
À l’usage des étudiants et étudiantes des programmes de lettres et de linguistique de 1er, 2e et 3e cycles. Auteurs: Jacques-B. Bouchard, Jean-Guy Hudon et Thomas Lavoie

La police de caractères, les marges et les espaces

La police de caractères utilisée devra être avec empattements (Times New Roman, Cambria, Palatino ou l’équivalent) et la taille sera de 11 ou 12 points. L’espacement recommandé pour un travail de 1er cycle est d’un interligne et demi, mais certains professeurs ou chargés de cours préfèrent corriger un travail à double interligne. Informez-vous auprès d’eux. Que ce soit pour un travail, un mémoire ou une thèse, l’ensemble du texte doit être justifié à gauche et à droite pour une meilleure présentation visuelle. Les notes et les références en bas de page seront à simple interligne et la taille de la police sera réduite à 10 points.


Pour un travail de 1er cycle

  • Pour la partie supérieure de la page, on doit laisser un espace de 4,5 cm sur les pages où commence un chapitre et 3,5 cm sur les pages suivantes. La marge du bas est de 2,5 cm, celle de gauche de 4,5 cm et celle de droite de 2,5 cm.

Maîtrise (ou doctorat) en études littéraires

  • Pour la partie supérieure de la page, on doit laisser un espace de 4,5 cm sur les pages où commence un chapitre et 3,5 cm sur les pages suivantes. La marge du bas est de 3 cm, celle de gauche de 3,5 cm et celle de droite de 2,5 cm.
  • La première ligne du paragraphe commence à cinq frappes de la marge gauche (sans jamais dépasser huit frappes). Il est possible cependant d’aligner la première ligne avec le corps du paragraphe.
  • On utilise l’interligne double et l’on espace les paragraphes de deux interlignes.

Maîtrise en linguistique

  • Définir toutes les marges à 2,5 cm.
  • Définir une marge de reliure à 1 cm (ce qui fait une marge de 3,5 cm à gauche).
  • Éviter de placer un élément de contenu (texte, photo, tableau, etc.) à moins de 1 cm de la bordure de la page.
  • Placer le numéro de page (folio) à 1 cm du haut de la page et l’aligner sur la marge de droite.
  • Espacer les lignes d’un interligne et demi.
  • Espacer les paragraphes d’un double interligne.

Résumé des règles concernant l’espacement des signes de ponctuation

Signe simple,

espace simple

La règle veut que l’espace, qui se trouve après un signe simple, soit également simple.

Les signes simples (ou signes bas) sont :

  • La virgule ( , ) ;
  • Le point ( . ) ;
  • Les points de suspension (...).

Signe double,

espace double

La règle est celle-ci : « signe double, espace double » (une espace avant, une espace après). L’espace entre le signe et le mot doit être insécable, ce qui indique que le signe ne peut être séparé du mot en fin de ligne.

Les signes doubles (ou signes hauts) sont :

  • Le point-virgule ( ; ) ;
  • Le deux-points ( : ) ;
  • Le point d’exclamation ( ! ) ;
  • Le point d’interrogation ( ? ).

 

N.B. Il n’y a d’espace ni avant ni après l’apostrophe.

On peut toutefois adapter ces règles quand il s’agit de textes dactylographiés ou produits par des logiciels de traitement de textes qui ne permettent pas de les respecter.

Pour des informations complémentaires, n’hésitez pas à consulter Le Ramat de la typographie d’Aurel Ramat et d’Anne-Marie Benoît.

Tableau des règles de disposition des espaces avant ou après les signes de ponctuation (espace justifiante = espace blanche)

 

 N.B. Espace justifiante = espace blanche

(D’après le Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale, 1993 : 149)  

À retenir :

  • Il n’y a aucune espace avant une virgule et un point ;
  • Il y a une espace après un point, un point d’interrogation, d’exclamation et de suspension ;
  • Il y a une espace insécable avant un deux-points, un point-virgule, un point d’interrogation, d’exclamation ;
  • Il y a une espace insécable après le guillemet ouvrant et avant le guillemet fermant ;
  • Il y a une espace à l’extérieur des parenthèses et des crochets, mais pas à l’intérieur ;
  • Il n’y a pas d’espace avant et après l’apostrophe.